3 novembre 2016

Trajet N°4


Trajet de Edouard Coleman pendant son service, 2016 - Cartographie © Yannick Vallet

Film : Un flic

Jour : Jeudi 23 décembre 1971
Heure de départ : inconnue

Lieu de départ : Avenue des Champs-Elysées - Paris 8ᵉ
Lieu d'arrivée : Rue d'Armaillé - Paris 17ᵉ
Moyen de transport : Dodge Dart 270


« Chaque après-midi, à la même heure, je commençais mon périple par la descente des Champs-Elysées … Ma tâche quotidienne commençait juste avant la nuit, c'était beaucoup plus tard, quand la ville dormait, qu'il m'était vraiment donné de pouvoir l'accomplir. Mon nom est Édouard Coleman. » C'est par cette voix off que l'on découvre pour la première fois le héros de Un flic.
A l'inverse des deux autres personnages de Melville[1], Coleman est du côté de la police, il est commissaire. A l'inverse des deux autres, on ne connaît pas l'endroit où il vit. A l'inverse des deux autres, il est toujours accompagné d'un fidèle co-équipier. Et à l'inverse des deux autres, sa maîtresse est dans l'autre camp, ici celui des malfrats. Mais comme les deux autres, le personnage semble bien solitaire, d'une solitude très intérieure qui le fait se murer dans une économie de verbe, se bornant le plus souvent au strict nécessaire.
Lorsque commence sa ronde dans Paris, on peut supposer que le commissariat de Coleman est plutôt situé dans le 16e arrondissement (un plan du quartier est d'ailleurs accroché dans son bureau), mais son rayonnement va bien au-delà puisqu'on le retrouve aussi bien dans les quartiers chics que sur les grands boulevards ou à Pigalle.
Les lieux formellement identifiés sont :
- Avenue des Champs-Elysées
- Place Pigalle
- Rue de Caumartin
- Rue de la Chaussée-d'Antin
- Rue de Provence
- Rue d'Armaillé

Un étonnant périple, extrêmement mouvant en fonction des coups de fil qu'il reçoit dans sa voiture, et auxquels il fait inlassablement la même réponse : « Oui … où ça ? … on y va, je vous rappelle après. »

En attendant de plonger dans l'univers d'Edouard Coleman, rendez-vous jeudi prochain pour les premières trouvailles du Samouraï...

[1] Costello et Corey